🗣Dis Siri, pourquoi tu t’appelles Siri ? 🤔

« Dis Siri, pourquoi tu t’appelles Siri ? » L’assistant audio d’Apple ne nous a pas été d’une grande aide pour trouver la réponse, alors on a cherché à savoir d’où venait ce nom si particulier par nous-mêmes.

Que vous soyez adeptes des produits Apple ou non, vous ne pouvez pas ignorer son nom. Siri est, avec Alexa, le nom d’assistant intelligent le plus connu du monde de la tech. En 8 ans, le fameux « dis Siri » est devenu incontournable sur la majorité des iPhone, iPad ou Mac.

Contrairement à l’intelligence artificielle des appareils Amazon, Siri peut prendre une voix féminine ou masculine selon vos paramètres de configuration. Mais d’où peut bien venir son nom ? Lorsqu’on lui demande, Siri n’est pas très enclin à répondre. « Je ne crois pas que ce soit possible de l’expliquer dans votre langue », nous dit-il. Ou bien : « Mon nom Siri comprend plusieurs significations autant subtiles que métaphoriques et pour tout dire, souvent contradictoires. Je n’ai hélas pas le loisir d’en discuter. »

UNE STARTUP NORVÉGIENNE

Pour obtenir une réponse plus complète, il faut se tourner du côté d’Adam Cheyer et Dag Kittlaus, deux des ingénieurs norvégiens à l’origine de Siri. Cheyer a posté en 2012 un billet sur Quora, repris par Forbes. Il y explique qu’à l’origine, Siri était le nom d’une startup de 24 personnes qui ont créé cet assistant intelligent (qui disposait d’ailleurs à l’époque d’un ton beaucoup plus irrévérencieux qu’aujourd’hui).

Siri a été une application iOS indépendante jusqu’en avril 2010, où elle a enfin été rachetée par Apple pour 200 millions de dollars. Elle a ensuite été intégrée pour la première fois à l’iPhone 4S, et n’a jamais été rendue disponible sur BlackBerry ou Android, comme c’était prévu à l’origine.

« FEMME MAGNIFIQUE QUI VOUS MÈNE VERS LA VICTOIRE »

Le nom de Siri est une idée de Dag Kittlaus, CEO de l’entreprise Siri. Lors d’une conférence à Chicago en 2012, il a expliqué que ce mot signifiait, en norvégien, « femme magnifique qui vous mène vers la victoire » (rien que ça).

«  J’avais travaillé avec une femme qui s’appelait Siri en Norvège, et je voulais que ma fille s’appelle Siri. En plus, le nom de domaine était libre », a-t-il énoncé. «  En plus, les entreprises qui visent directement les consommateurs doivent se focaliser sur le fait de trouver un nom facile à épeler et facile à dire… » Ironie de l’histoire : Dag Kittlaus a finalement eu un garçon, et non une fille.

Selon l’ingénieur norvégien, Steve Jobs n’était pas vraiment fan du nom, mais il l’aurait gardé « faute de mieux ». Court, facile à épeler et neutre, le nom a en tout cas le mérite d’être efficace.

 

Source : Numerama

POUR ne rien rater de nos prochaines astuces mobiles, RESTEZ BRANCHÉS SUR WELCOM’ NEWS !

Retrouvez-nous les réseaux sociaux !

facebook-icon  twitter-icon  youtube-icon    linkedin-icon instagram-icon