10 réflexes pour éviter les arnaques en ligne 💻💳

Confinement oblige, vous êtes très nombreux à passer des commandes à distance, à vous abonner à des services en ligne pour vous distraire ou vous informer. Or certains individus mal intentionnés profitent de ce moment pour mettre en place des escroqueries. Face aux cyber-arnaques et tentatives de vol de vos données personnelles ou bancaires, il est essentiel de redoubler de vigilance. Quelques conseils pour mieux repérer et éviter les pièges.

 

1 – NE DIVULGUEZ JAMAIS VOS IDENTIFIANTS DE CONNEXION

Certains sites vous proposent d’enregistrer votre moyen de paiement afin de gagner du temps lors de vos prochaines commandes. Pratique, à condition de se montrer prudent. Avec votre identifiant de connexion et votre mot de passe, un individu mal intentionné peut accéder à votre Espace Client et procéder ainsi à des achats frauduleux en votre nom.

De manière générale, ne divulguez jamais votre mot de passe, même si on vous le demande : aucun site (banque, impôts, site e-commerce, fournisseurs d’accès Internet ou d’électricité, etc.) ne vous demandera jamais de communiquer votre mot de passe par e-mail ou par téléphone. Bouygues Telecom par exemple ne vous réclamera jamais ces informations.

 

2 – REPÉREZ LES TENTATIVES D’HAMEÇONNAGE (OU PHISHING) PAR E-MAIL OU SMS

Vous recevez un e-mail ou SMS qui semble provenir d’un site connu, comme votre banque, le service des impôts, votre fournisseur d’énergie, Bouygues Telecom… Les prétextes sont divers : vous avez gagné une somme d’argent, votre compte bancaire va être bloqué, votre box Internet doit être mise à jour à distance, etc. Si l’on vous demande de cliquer sur un lien pour compléter un formulaire, de contacter un numéro ou d’envoyer des informations personnelles, surtout n’en faites rien !

Signalez plutôt la tentative dont vous avez été victime sur Signal Spam, le site du gouvernement. Appelez également le Service Clients de l’organisme afin de lui signaler que des messages frauduleux circulent en son nom.

 

3 – DÉJOUEZ LE PHISHING PAR APPEL TÉLÉPHONIQUE

La mécanique est la même : un soi-disant conseiller (de la banque, des impôts, de votre fournisseur d’énergie, d’un site marchand que vous utilisez régulièrement, de Bouygues Telecom, etc.) vous appelle pour vérifier vos données personnelles à la suite de transactions douteuses, ou parce qu’une somme d’argent doit vous être envoyée après vérification de votre identité. Attention, c’est une tentative pour vous soutirer des informations confidentielles. Raccrochez aussitôt.

 

4 – GARE AU TÉLÉCHARGEMENT D’APPLICATIONS PIÉGÉES

Par e-mail ou SMS, un expéditeur inconnu vous propose de télécharger « gratuitement » des applications habituellement payantes. C’est une tentative pour vous dérober des informations personnelles ou bancaires. Téléchargez vos applications uniquement depuis les sites officiels des éditeurs.

 

5 – AVANT DE CLIQUER, VÉRIFIEZ LA PROVENANCE D’UN MESSAGE

Si vous recevez un message de la part d’un expéditeur inconnu vous invitant à cliquer sur un lien, ou un message étrange de la part d’un expéditeur connu, ne cliquez jamais dessus, vous risqueriez de télécharger un virus ou un cheval de Troie susceptible de compromettre vos données personnelles. Même réflexe à avoir avec les pièces jointes, à n’ouvrir que si vous êtes certain de la fiabilité de l’expéditeur. Si vous avez le moindre doute, supprimez ces messages sans y répondre.

 

6 – CONTRÔLEZ LA FIABILITÉ DES SITES VISITÉS

Que ce soit pour vous informer ou réaliser un achat, assurez-vous du sérieux des sites sur lesquels vous naviguez. Sur les sites marchands, vérifiez que le formulaire de paiement affiche bien un cadenas dans la barre d’URL : il confirme que la transaction bancaire est bien sécurisée.

Pour une information de qualité, installez sur votre navigateur une extension comme NewsGuard ou Décodex (Chrome ou Firefox), qui traque les fake news et vous éclaire sur la fiabilité du site sur lequel vous surfez.

 

7 – MÉFIEZ-VOUS DES BELLES PROMESSES

Ne cédez pas aux sirènes des questionnaires, promesses de gains, propositions de remboursement ou livraisons non sollicités, même s’ils sont l’air « réels ». Certains escrocs n’hésitent pas à utiliser les logos d’entreprises, d’associations caritatives, ou d’organismes officiels pour que leurs messages semblent sérieux. De manière générale, aucune entreprise ou organisme ne vous demandera jamais de transmettre des données confidentielles (RIB, mot de passe, carte d’identité, etc.) par e-mail. Si vous avez un doute, appelez le Service Clients de l’entreprise concernée.

 

8 – SCRUTEZ MINUTIEUSEMENT LES MESSAGES REÇUS

Soyez attentifs aux fautes d’orthographes ou de grammaire, aux incohérences, dans les messages reçus comme sur les sites visités. La boîte e-mail de vos contacts peut être piratée et utilisée pour vous envoyer des messages de phishing. Au moindre doute, stoppez votre navigation, ne téléchargez rien, et utilisez le téléphone pour vérifier l’origine du message !

 

9 – CHANGEZ DE MOT DE PASSE RÉGULIÈREMENT

Renouvelez fréquemment vos mots de passe et évitez surtout d’utiliser le même pour plusieurs sites. Si malgré toutes vos précautions, vous avez été victime d’un hameçonnage et avez communiqué vos informations personnelles, changez aussitôt votre mot de passe.

 

10 – INSTALLEZ UN ANTIVIRUS… ET METTEZ-LE À JOUR !

Les failles de sécurité évoluent à chaque mise à jour de logiciel : pour rester efficace, votre antivirus doit être mis à jour très régulièrement. Effectuez tout aussi souvent des scans de votre disque dur et de votre smartphone. Bouygues Telecom met à votre disposition une offre d’antivirus qui sécurise jusqu’à 5 appareils (compatible PC, mac, tablettes, smartphones) et un service de contrôle parental pour protéger vos enfants sur l’ensemble de leurs appareils (jusqu’à 10 différents : ordinateurs, smartphones et tablettes, sur Android et iOS, quel que soit l’opérateur de votre enfant).

Cette vigilance devrait vous préserver de la plupart des tentatives d’escroquerie en ligne. Communiquez ces précautions à vos aînés : moins familiarisés avec les codes du digital, ils sont plus vulnérables aux cyber-arnaques.

Source : Bouygues Telecom.

 


POUR NE RIEN RATER DE NOS PROCHAINES ASTUCES MOBILES, RESTEZ BRANCHÉS SUR WELCOM’ NEWS !

Retrouvez-nous les réseaux sociaux !

facebook-icon  twitter-icon  youtube-icon    linkedin-icon instagram-icon